skip to Main Content

Définition et présentation du Staphylocoque Doré

Le staphylocoque doré est une bactérie appartenant à la famille des Micrococcaceae (les staphylocoques). Le nom générique de la maladie due à une infection par staphylocoque est la staphylococcie.

Le staphylocoque doré est une bactérie qui colonise très largement la peau et les muqueuses et est responsable d’infections diverses, tous les staphylocoques ne présentant pas la même virulence.

Staphylococcus epidermidis se rencontre généralement dans les milieux médicaux et provoque une infection nosocomiale (fréquentes chez les patients immunodéprimés).

Le staphylocoque peut être transmis directement par un simple contact direct comme un toucher de main ou indirectement via des surfaces ou des objets touchés par un porteur de staphylocoque doré.

Il est conseillé d’entretenir une hygiène convenable et de souvent se laver les mains. Il est aussi avisé de couvrir ses plaies ainsi que d’éviter le partage d’objets personnels. Le renforcement des techniques d’hygiène, telles que l’utilisation de matériaux à usage unique, le lavage des mains itératif suivant des protocoles bien établis ou l’utilisation de solutions hydro-alcooliques, permettent une moindre dissémination de ces germes.

La mesure d’hygiène de base pour se prémunir contre le staphylocoque doré est de se laver les mains régulièrement, puisqu’il se transmet par un simple contact manuel.

Staphylocoque Doré et Infection Nosocomiale

Le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) est la bactérie responsable d’un grand nombre d’Infection nosocomiale, c’est-à-dire contractées durant un séjour à l’hôpital. Infection nosocomiale signifie  » infection contractée à l’hopital ».

Une Infection nosocomiale est susceptible d’une indemnisation pour faute médicale ou bien d’une indemnisation au titre de la solidarité nationale par l’ONIAM.

Staphylocoque Doré et soins

La stratégie classique pour se défendre contre le staphylocoque doré comme pour n’importe quelle bactérie, consiste à l’empoisonner avec des antibiotiques. Il existe également comme solution la phagothérapie.

Les infections à staphylocoque posent des problèmes thérapeutiques du fait de la fréquence des souches multi-résistantes aux antibiotiques.

Staphylocoque Doré et staphylocoque aureus

La majorité  des souches du staphylocoque aureus  résistent à la pénicilline G. Un bon pourcentage des souches du staphylocoque aureus résistent aux antibiotiques tels que tétracycline, érythromycine, lincomycine et aminosides.
 Il y a des cas de résistance à la méthicilline (environ 30 pour cent des souches du  Staphylocoque  aureus). La plupart des souches du staphylocoque Aureus sont sensibles à la vancomycine, antibiotique majeur des souches hospitalières du staphylocoque auréus, à la pristinamycine et à la rifampicine.

Staphylocoque Doré et Staphycloque epidermidis

Staphylocique epidermidis, surtout isolé d’infections nosocomiales, est particulièrement résistant aux antibiotiques. Les souches du staphylocoque epidermis sont résistantes à la pénicilline, et 80% à la méthicilline. Sont actives la vancomycine et la rifampicine.

Staphylocoque Doré et Staphylocoque saprophyticus

Le Staphylocoque saprophyticus est plus sensible aux antibiotiques que le Staphylocoque  epidermidis.
Le traitement des infections localisé à la peau et aux muqueuses estd’abord local par les antiseptiques, drainages, ablation de cathéters ou de corps étrangers.

Staphylocoque Doré et Indemnisation

Il est possible d’obtenir une indemnisation de son préjudice lié à une Infection nosocomiale  liée à un staphylocoque doré.

Consultez notre dossier d’indemnisation d’une infection nosocomiale pour comprendre comment obtenir des indemnités.

Vous devez dans tous les cas récupérer votre dossier médical auprès de l’établissement de soin dans lequel vous avez contracté votre infection et ensuite déposer un dossier à la CRCI.

Back To Top