skip to Main Content

Le Bonus Malus ou Coefficient de Réduction / Majoration

Le système du bonus malus, ou clause de réduction majoration, accorde des réductions ou des majorations des cotisations selon un coefficient calculé en fonction des sinistres automobiles.

Ce système bonus malus est obligatoire depuis 1976 dans le but d’inciter les conducteurs à la prudence. Ce coefficient bonus malus reflète l’historique de l’assuré en tant que conducteur.

Si vous ne causez pas d’accident de la circulation dans l’année vous bénéficiez d’un bonus et votre prime se trouve du coup réduite

En revanche, si vous êtes l’auteur d’un accident de la circulation, elle s’en trouve augmentée.

Le bonus ne peut pas être inférieur à 0,50. Le malus ne peut pas être supérieur à 3,50. Après deux ans sans sinistre, il ne peut pas être supérieur à 1.00.

Le système bonus malus ne s’applique pas sur les sinistres incendie, vol, bris de glace ou tempête. Lorsque vous n’êtes pas responsable d’un accident de la circulation vous n’êtes pas malusé. 

Exemple de calcul du Bonus / Malus :

  • Si vous êtes responsable à 100%, vous serez majoré à 25% (coef:1,25).
    • Si vous aviez par exemple un bonus de 0,75 votre bonus deviendra 0,75 x 1,25 = 0,94.
    • En cas de responsabilité partielle à 50% ce sera 0,75 x 1,125 (25%/2 = 12,25) soit 0,84.

Si vous avez plusieurs sinistres responsables dans l’année, ceux-ci entraîneront à chaque fois une majoration.

    • Exemple deux sinistres responsables: 1,25 x 1,25 = 1,56 à multiplier par votre bonus avant sinistres.
Back To Top