préjudice moral et perte de chance de survie

 Préjudice Moral et Perte de chance de survie

           - Préjudice Moral et perte de chance de survie  |  Accident de la route  |  Maladie Nosocomiale  |  Accident de la vie |  Agression  | Aléa thérapeutique  |  Erreur Médicale -

     


   Permanence Téléphone Bleu

   préjudice moral et perte de chance de survie



           préjudice moral et perte de chance de survie   

   préjudice moral et perte de chance de survie

                                                                    

              préjudice moral et perte de chance de survie
          L' Association  d'Aide aux
     Victimes de France participe à la
 Commission des Usagers de la Route.


                                                                    

   Postez une question écrite
 association.avf@gmail.com
                 association d'aide aux victimes         
             Nous vous répondrons
            dans les meilleurs délais


                                                                    

  Aperçu rapide pour l'indemnisation de   préjudice corporel

  Comment se faire indemniser

  Présentation AVF

  
                                                            

  Adhérer à l'AVF
            Cliquez sur la photo

          préjudice moral et perte de chance de survie


                                                            

  AVF services

AVF Infos complémentaires

 AVF Actualités

                                                            

Obtenir un Avis Médical
 par un Médecin Expert
    
        Cliquez sur la photo

indemnisation accident de la route

 

 Préjudice Moral Cour de Cassation

                préjudice moral et perte de chance de survie

Extrait Cour de cassation, civile, Chambre civile 2, 10 décembre 2009 Perte de chance de survie
Attendu, selon l'arrêt attaqué (Rennes, 12 novembre 2008), que le 1er janvier 1999, Marcelle et René X..., respectivement conducteur et passager d'un véhicule, ont été tués dans un accident de la circulation impliquant la voiture conduite par M. Y..., assuré auprès de la MACIF ; que le 28 octobre 1999, un tribunal correctionnel a déclaré M. Y... coupable d'homicides involontaires et alloué une indemnité à ceux des consorts X... qui s'étaient constitué partie civile ; que le 17 mars 2006, M. Jean-René X... et ses deux filles ont assigné la MACIF en réparation de leur préjudices moraux et économiques devant le tribunal de grande instance ; que M. X... a fait l'objet d'une liquidation judiciaire ;
Attendu que M. X... et son liquidateur font grief à l'arrêt de rejeter leur demande d'indemnisation de la perte d'une chance de survie de leurs auteurs, alors, selon le moyen, qu'il résulte des actes de procédure que M. X... réclamait, au soutien de son appel, une indemnité pourperte d'une chance de survie de ses auteurs calculée au regard de leur espérance de vie lors de l'accident aux conséquences pour eux mortelles dû à la faute de l'assuré de la MACIF, cet assureur n'élevant sur ce point aucune opposition; que dès lors, en considérant, pour rejeter la demande, que la jurisprudence expressément invoquée par l'appelant ne vaudrait qu'en matière de responsabilité médicale, la cour d'appel a méconnu les termes du litige, violant ainsi les articles 4 et 5 du code de procédure civile ;
Mais attendu que la cour d'appel n'était pas tenue de considérer le préjudice lié à la perte d'une chance de survie alléguée comme établi au motif qu'il n'avait pas été expressément contesté par la partie adverse ;
D'où il suit que le moyen n'est pas fondé ;
Attendu que M. X... et son liquidateur font le même grief à l'arrêt, alors, selon le moyen :
1°/ qu'en relevant d'office le moyen selon lequel la jurisprudence invoquée par l'appelant serait restreinte aux seuls cas de responsabilité médicale pour perte d'une chance de survie d'un patient, sans avoir au préalable invité les parties à présenter leurs observations sur cet argument absent des débats, la cour d'appel a méconnu le principe de la contradiction et violé l'article 16 du code de procédure civile ;
2°/ que toute personne victime d'un dommage, quelle qu'en soit la nature, a droit d'en obtenir l'indemnisation de celui qui l'a causé ; que le droit à réparation du dommage résultant du Préjudice moral  éprouvée par la victime avant son décès, en raison d'une perte d'une chance de survie ou d'une réduction de son espérance de vie, étant né dans son patrimoine, se transmet à son décès à ses héritiers ; qu'en l'espèce, en considérant, pour rejeter la demande indemnitaire formée par le fils des victimes, que la faute de l'assuré de la MACIF « n'est pas à l'origine d'une perte d'une chance de survie des époux X... au sens où l'entend ordinairement la jurisprudence », à l'en croire confinée au strict domaine de la responsabilité médicale, la cour d'appel a violé, par refus d'application,les articles 1382 et 731 du code civil ;
Mais attendu que l'arrêt retient que la faute de l'assuré de la MACIF n'est pas à l'origine d'une perte d'une chance de survie de Marcelle et René X... au sens où l'entend ordinairement la jurisprudence ; qu'au cas d'espèce se trouve en cause, et réputée dommageable, une perte d'une chance de survie ayant pour pendant un décès réputé prématuré découlant de l'accident de la circulation ; qu'or, le droit de vivre jusqu'à un âgestatistiquement déterminé n'est pas suffisamment certain au regard des aléas innombrables de la vie quotidienne et des fluctuations de l'état de santé de toute personne pour être tenu pour un droit acquis entré dans son patrimoine de son vivant et, comme tel, transmissible à ses héritiers lorsque survient l'événement qui emporte le décès ; qu'en cela, il se distingue d'ailleurs du préjudice lié à la perte d'une chance de survie puisque le recours à un médecin, a pour pendant, en matière médicale, sinon la certitude d'échapper à une issue fatale, au moins celle de retarder celle-ci, ce que traduit l'usage du terme « survie » et non l'usage du terme « vie » ; que le droit revendiqué et la créance que les appelants entendent en déduire apparaissent donc pareillement inexistants ;
Que de ces constatations et énonciations, la cour d'appel, qui ne pouvait procéder à une double indemnisation des préjudices subis, a exactement déduit qu'en cas de décès entièrement imputable à l'accident, l'existence de la perte d'une chance de survie alléguée n'était pas caractérisée ;
D'où il suit que le moyen, qui critique un motif surabondant en sa seconde branche, n'est pas fondé pour le surplus ;
PAR CES MOTIFS :
REJETTE le pourvoi ;
Il est fait grief à l'arrêt attaqué d'avoir débouté Monsieur Jean René X... de sa demande en paiement de la somme de 105.000 en réparation du préjudice né de la perte d'une chance de survie de ses auteurs, Monsieur et Madame Jean René X... ;
AUX MOTIFS QUE contrairement au postulat émis par les appelants, la faute de l'assuré de la MACIF n'est pas à l'origine d'une perte de chance de «survie » des époux X... au sens où l'entend ordinairement la jurisprudence qui reconnaît à ce titre au malade victime d'un aléa thérapeutique ou d'un retard de diagnostic une indemnité propre à compenser le dommage lié non pas à son décès prématuré mais au fait que l'intervention du médecin, fautive, n'a pas empêché une évolution péjorative de sa santé, déjà compromise pour d'autres motifs que ledit médecin était chargé d'élucider ; que cette jurisprudence n'est donc pas directement transposable dans le cas d'espèce où se trouve en cause, et réputé dommageable, une perte d'une chance de survie ayant pour pendant un décès réputé prématuré découlant de l'accident de la circulation survenu le 1er janvier 1999 ; qu'or, le droit de vivre jusqu'à un certain âge statistiquement déterminé n'est pas suffisamment certain au regard des aléas innombrables que révèlent la vie quotidienne et les fluctuations de l'état de santé de toute personne pour être tenu pour un droit acquis entré dans son patrimoine de son vivant et, comme tel, transmissible à ses héritiers lorsque survient l'événement qui emporte le décès ;

Suite Jurisprudence Préjudice moral

 

Retour Page Accueil


Calculez votre préjudice
Cliquez sur la photo


  préjudice moral   

 Calcul Préjudice Corporel donné
à titre indicatif et pédagogique

                                                                   

Trouvez dans le Site AVF
Cliquez sur la photo

préjudice moral et perte de chance de survie

Ou Recherchez par Mots Clefs


                                                                     

Association Label Qualité
Cliquez sur la photo

préjudice moral

                                                                    

QUIZZ AVF
Testez vos connaissances en cliquant sur la photo

préjudice moral et perte de chance de survie

                                                                    

Journal participatif de l'AVF
          Cliquez sur la photo

préjudice moral et perte de chance de survie

                                                                    

      Bonnets d'âne AVF
         
Cliquez sur la photo

           préjudice moral et perte de chance de survie

                                                                    

   préjudice moral et perte de chance de survie
 Préjudice moral et économique en cas de décès
Calcul Préjudice Corporel

                                                                     

Association d'aide aux Victimes

préjudice d'agrément jurisprudenceL'AVF  aide les victimes dans les  domaines suivants maladie  nosocomiale, Accident de la route,  Affection iatrogène, Agression, Aléa  thérapeutique, Accident de la vie,  Accident trajet travail et hépatite C, Erreur Médicale.

préjudice d'agrément jurisprudence Sites partenaires :

 

Tous droits  réservés. Copyright 2010                              Association d'Aide aux Victimes de France AVF             association.avf@gmail.com