interview de jp delevoy

 Interview de Jp Delevoy

           - Accident de la route  |  Maladie Nosocomiale  |  Accident de la vie |  Agression  | Aléa thérapeutique  |  Erreur Médicale -

     


   Permanence Téléphone Bleu

   interview de jp delevoy



           interview de jp delevoy  

   interview de jp delevoy

                                                                    

              interview de jp delevoy
          L' Association  d'Aide aux
     Victimes de France participe à la
 Commission des Usagers de la Route.


                                                                    

   Postez une question écrite
 association.avf@gmail.com
                 association d'aide aux victimes         
             Nous vous répondrons
            dans les meilleurs délais


                                                                    

  Aperçu rapide pour l'indemnisation de   préjudice corporel

  Comment se faire indemniser

  Présentation AVF

  
                                                            

  Adhérer à l'AVF
            Cliquez sur la photo

          interview de jp delevoy


                                                            

  AVF services

AVF Infos complémentaires

 AVF Actualités

                                                            

Obtenir un Avis Médical
 par un Médecin Expert
    
        Cliquez sur la photo

indemnisation accident de la route

 

                                              interview de jp delevoy

Interview de Jp Delevoy par le quotidien

Jean-Paul Delevoye: on ne doit plus « s’abriter derrière une renommée ou un titre »

interview de jp delevoyLe Quotidien : Quel a été le point de départ de votre réflexion sur les expertises médicales ?

Jean-Paul Delevoye: Nous démarrons toujours un dossier à partir de courriers qui nous parviennent. J’ai été alerté par un certain nombre de personnes dénonçant une fragilité judiciaire liée à une fragilité de l’expertise. Nous étions encore très marqués par le phénomène d’Outreau, et par la phrase extrêmement choquante de cet expert qui avait dit : « Je suis payé comme une femme de ménage. » Ce monsieur aurait dû être
attaqué pour manquement à l’éthique professionnelle ; il aurait tout aussi bien pu récuser l’expertise.
A partir de là, je me suis posé la question de la relation entre expertise et justice. J’ai pris contact avec l’ONIAM [Office national d’indemnisation des accidents médicaux], la HAS [Haute Autorité de santé]. Nous avons abordé la question comme toujours sans apriori et sans esprit partisan. Avec l’unique souci de restaurer l’autorité de la chose publique, et de concilier le respect d’une loi et le respect de la personne.

interview de jp delevoyVous avez achevé la phase du diagnostic. Sévère ?

Les échanges que nous avons eus nous ont amenés à cerner les problèmes. L’absence du contradictoire pose problème. La compétence des experts aussi : faut-il une liste nationale ou pas ? De même, faut-il délocaliser les affaires, ou pas ? La formation continue des experts pose problème. Les conflits d’intérêt aussi : peut-on être en même temps expert en assurance et expert indépendant ? A trancher. Tout cela pose le problème de l’indépendance, de l’impartialité des experts, et des coûts. Quand on me dit que, en raison de la LOLF [loi organique relative aux lois de finances], certaines enquêtes, parfois, ne sont pas poussées aussi loin qu’il conviendrait de le faire pour des raisons de coûts, je m’interroge. Il y a toute une série de raisons qui, au nom de l’équité, m’interpellent et m’amènent à prendre position. Certes, la réforme de 2004 a apporté beaucoup de réponses aux questions que nous nous posons ; certains, d’ailleurs, estiment que tout va bien et qu’il ne faut rien changer. Néanmoins, il faut ouvrir un nouveau débat.

interview de jp delevoyLe corporatisme médical ne sera-t-il pas un frein à cette réforme ?

J’essaie de m’en échapper. Je vois bien certaines personnes, dans toutes les professions d’ailleurs, qui se pensent intouchables car elles ont un titre ou un ordre. Mais la seule chose qui compte, c’est la compétence et la qualité du service rendu.
Certains experts sont chef de service ou professeur.
Aujourd’hui, plus personne ne peut s’abriter derrière une renommée ou un titre. Je ne cesse de dire que l’on a, dans notre pays, trop défendu le professionnel et pas assez la profession. Je me bats pour défendre la politique et non pas le politique, la médecine et non pas le médecin, la justice et non pas le juge. Restaurer la confiance entre la population et les institutions publiques passe par une éthique, par une qualité de la décision, même si celle-ci peut être emprunte d’erreur.

interview de jp delevoyY a-t-il trop d’expertises médicales non fiables ?

Il faut éviter de tomber d’un excès dans l’autre. Le vrai débat, c’est de savoir si l’on s’entoure aujourd’hui de tous les moyens pour limiter les risques d’erreur. Je n’en suis pas sûr : certains experts ne sont pas assez nombreux et pas assez payés, d’autres ont quitté l’exercice professionnel depuis trop d’années. Pour fiabiliser les expertises, il faut leur donner un cadre, une traçabilité, une série de contrôles. Le contradictoire, aussi, peut permettre de participer au débat. Ce sont là les pistes de réflexion que je vais proposer.

interview de jp delevoyPistes que vous soumettrez au gouvernement prochainement.

D’ici à la fin du mois de juin. La problématique est large : l’assurance est également concernée. Nous réfléchissons de près à l’obstétrique, et à l’exigence « zéro défaut » : la France doit se poser des questions et mener un débat. Se promener dans la rue sans être victime d’une agression, accoucher d’un enfant parfait, cela n’est pas possible. Il faut admettre le droit à l’erreur, et être attentif à cette évolution extrêmement préoccupante de la société moderne, qui impose le zéro défaut partout. La perfection n’existe pas. A nous de placer le curseur au bon endroit./p>

Retour Page Accueil


Calculez votre préjudice
Cliquez sur la photo


  interview de jp delevoy   

 Calcul Préjudice Corporel donné
à titre indicatif et pédagogique

                                                                   

Trouvez dans le Site AVF
Cliquez sur la photo

interview de jp delevoy

Ou Recherchez par Mots Clefs


                                                                     

Association Label Qualité
Cliquez sur la photo

interview de jp delevoy

                                                                    

QUIZZ AVF
Testez vos connaissances en cliquant sur la photo

interview de jp delevoy

                                                                    

Journal participatif de l'AVF
          Cliquez sur la photo

interview de jp delevoy

                                                                    

     Bonnets d'âne AVF
         
Cliquez sur la photo

           interview de jp delevoy

                                                                    

       interview de jp delevoy
Calcul Préjudice Corporel

                                                                     

Association d'aide aux Victimes

association d'aide aux victimesL'AVF  aide les victimes dans les  domaines suivants maladie  nosocomiale, Accident de la route,  Affection iatrogène, Agression, Aléa  thérapeutique, Accident de la vie,  Accident trajet travail et hépatite C, Erreur Médicale.

association d'aide aux victimes Sites partenaires :

 

Tous droits  réservés. Copyright 2010                              Association d'Aide aux Victimes de France AVF                                         Contact  association.avf@gmail.com